Fake news: la brigade de lutte se renforce

aicha makouet

1 video

28 views

0

Après la région du Littoral, c’était autour de six autres régions du Cameroun de prendre part  à la deuxième session de formation des journalistes  sur le Fact–checking ; le droit numérique et le journalisme citoyen.

 

 

L’activité s’est tenue ce vendredi 02  juillet 2021 dans la cité capitale, sous la présence  d’une trentaine de  journalistes venus des régions de  l’Est, l’Extrême-nord, du Nord, de l’Adamaoua, du  Sud, et du  Centre.  Combattre les fake news et les discours haineux dans les réseaux sociaux, tel était l’objectif visé par cette deuxième  rencontre portant  sur le renforcement des capacités des journalistes sur le fact- checking. Ces rencontres de haute importance se tiennent  dans un environnement ou les discours haineux et les fake news prennent une proportion inquiétante dans les medias sociaux. Des publications, qui quelques fois sont sources de tensions sociales interpellent au premier rang les hommes de media. Au cours de cette rencontre, ont tour à tour été  édifiés  sur les techniques de tracking des Fake news, sur les faux contextes, les Droits numériques et la responsabilité du  journaliste citoyen.

Ces formations ont pour but de  favoriser la  mise  en place d’une brigade de lutte contre les Fake news et les discours de haines. Cette brigade veillera minutieusement sur les informations  publiées dans  réseaux avec  pour rôle de détecter les fausses informations, de les authentifier et de dénoncer les auteurs. Un journal en ligne publié de manière trimestriel permettra de faire la lumière  sur toutes ces pratiques qui mettent en mal la cohésion sociale et l’unité nationale.

Rappelons que ces rencontres organisées par Un Monde Avenir dans le cadre du projet Action Citoyenne pour la Liberté de presse visent non seulement à réduire de manière considérable la propagation des fausses nouvelles mais aussi à faire un état de lieu sur la situation sécuritaire  des journalistes au Cameroun et leur droit d’accès à l’information publique.

Aïchetou MAKOUET

Visits: 419

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *