LÉGISLATIVES ET MUNICIPALES 2020 : LE MRC SE RETIRE DE LA COMPÉTITION

admin

261 Posts

153 views

0

Le président du  parti Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) l’a signifié ce 25 novembre 2019 au cours d’un point de presse donné  à Yaoundé

 « Le Mrc a décidé de ne pas prendre part aux élections législatives et municipales du 9 février 2020 »c’est la principale annonce faite au cours du point de presse tenu dans la capitale politique.  Classé deuxième lors du scrutin du 7 octobre 2018, Maurice Kamto vient ainsi de retirer sa carte du jeu  par cette annonce. Il a au  cours de ce point de presse, évoqué plusieurs raisons qui ont conduit à cette décision. Il dénonce entre autres «  le mauvais état actuel du système électoral, le non  retour à la paix dans les régions du Nord Ouest et du Sud Ouest, des grossières obstructions administratives orchestrées par le régime pour empêcher aux candidats du MRC de constituer leurs dossiers de candidature etc.. »

Une décision  qui est arrivée à quelques heures de la clôture des dépôts de dossiers de candidature pour le double scrutin de février 2020 et au moment où d’autres partis se pressaient pour finaliser la constitution des dossiers.  Au-delà du retrait de son parti de la course, Maurice Kamto appelle également les citoyens  à un boycott des ces élections. Selon lui, les conditions de tenue de  ces élections ne garantissent pas la légitimité des candidats élus. Elles se tiendront dans un climat de tension avec l’enlisement de la crise dans les régions anglophones et un  code électoral qui rend impossible du point de vue juridique la contestation des résultats, notamment pour ce qui est des élections législatives.

Satisfaction et déception

Même si cette nouvelle fait l’affaire de certains partis politiques qui espèrent récupérer quelques sièges de ce parti aux  élections, il n’en est pas de même pour  les militants du Mrc candidats qui misaient déjà sur le soutien d’une population dont l’admiration pour le parti semble manifeste. Les enjeux pourtant expliqués par le président du parti, pour qui l’intérêt supérieur de la nation est au dessus de toute considération partisane, ne semblent pas être compris par certains militants qui voient leurs rêves s’envoler. Toujours est-il que la discipline du parti tient  ces derniers qui restent optimistes quant à la vision de leur leader.

Aïchetou MAKOUET

Visits: 117

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *