VISITE DES JEUNES ET DES FEMMES DE LA PLATE-FORME DES OSC DU LITTORAL AUX COTES DES MANIFESTANT DU 22 SEPTEMBRE 2020

manager

23 Posts

14 views

0

Association: la plateforme des OSC du Littoral aux cotés des manifestants du 22

 

Dans un élan de cœur et de solidarité, la plateforme des OSC du littoral a effectué des visites à la prison centrale de New bell en solidarité aux manifestants du 22 septembre 2020. 

 

Après plusieurs dénonciations  individuelles et conjointes, des acteurs de société civile  du Littoral et ceux d’ailleurs sur les arrestations illégales des manifestants du 22 septembre 2020, les OSC du Littoral passent à l’acte.  Jeudi 01 octobre 2020, ce sont les femmes de la plateforme des OSC  du Littoral qui ont ouvert la voix de solidarité. Elles étaient nombreuses  à répondre présente à cette visite, ONG Un Monde Avenir ; women counselling and information center (WCIC) ; femmes revivre,  juristes pour l’intégrité sociale,  servitas entre autres.  Gamelles,  slips,  savons antiseptiques, serviettes hygiéniques,  cuillères à manger, eau minéral, quelques aliments pour nutrition  sont quelques  nécessaires apportés par ces femmes pour soutenir le séjour des femmes détenues à la prison centrale de New Bell. Elles ont prêté une  oreille attentive à la situation de ces dernières, en leur témoignant de leur solidarité. Elles ont par la même occasion, écoutées des jeunes filles mineurs incarcérées et sans avocat  afin de se constituer pour assurer leur défense. Une action qui visait  à booster  le moral de ces femmes et filles privées de liberté.

Vendredi 02 octobre 2020, c’est en noir que des jeunes leaders d’association  de la cité capitale se sont mis ensemble pour embrayer sur le pas.  Ils ont arboré la couleur Noir en signe de dénonciation de cette injustice et de solidarité. Ils étaient réduits en dizaine afin de respecter certaines restrictions de visite à la prison. Cette descente  visait à témoigner de leur  solidarité aux quatre jeunes du stand up for  Cameroon arrêtés le 18 septembre 2020, puis écroués quelques jours plus tard à la prison de New Bell avec d’autres jeunes manifestants du 22. Une visite qui a eu beaucoup d’impacte  et à réussi à apporter du sourire, de l’espoir, et du réconfort à ceux qui sont aujourd’hui loin de leur famille  pour avoir exprimé une opinion.  Un moral  fort et serin, des larmes de joie, bref c’est un sentiment de soutien qui anime ces jeunes.  Ils gardent l’esprit haut  et restent convaincu du combat mené. Ils ont également reçus du nécessaire issus des contributions de ces jeunes pour permettre de tenir quelques jours.

Des retrouvailles riches en émotions, qui n’ont laissé personne indifférent

Visits: 52

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *