L’HONORABLE FANDJA GABRIEL RASSURE LES JEUNES DE SA CICONSCRIPTION

manager

23 Posts

12 views

0

Emploi jeune : Gabriel Fandja appelle les jeunes à suivre le chef de l’Etat

Le député du Wouri ouest échangeait en ligne avec les jeunes de sa circonscription  le  12 octobre  2020 sur une plateforme numérique ( zoom vidéo) à l’initiative de Un Monde Avenir

 

Le député FANDJA Gabriel  était l’invité de la plateforme d’échange numérique face aux jeunes de sa circonscription. Il a répondu présent à cette initiative de l’ONG Un Monde Avenir  qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet Pejed et participation politique.  Ancien Maire de la commune d’arrondissement de Douala 4e,  la circonscription  du Wouri ouest (Bonabéri) n’est pas une découverte pour lui.  Cet échange,  à  connu la participation d’une vingtaine de jeunes de sa circonscription sur l’application zoom, et une cinquantaine de jeunes en direct de facebook. Les jeunes ont pris connaissance au cours de cette rencontre  d’échange, des  quatre  grands piliers du mandat de l’élu local  à savoir : améliorer les conditions de vie et le bien être dans sa cité ; susciter plus de confiance et l’espoir en la jeunesse ;  accentuer le capital humain ; et  redistribuer équitablement nos ressources.

Au cours de la minute consacrée aux  échanges, les jeunes ont fait mention de  plusieurs préoccupations auxquelles ils font face au quotidien. Ils ont mentionné  entre autres le problème de chômage, le sous emploi,  d’insécurité, et d’accès à l’information sur les opportunités jeunes. Des préoccupations qui n’ont pas été déniées par le député, qui à cet effet invité les jeunes à faire des recherches, à  se former, et à s’informer sur des opportunités et les programmes mis sur pied par le chef de l’état pour faciliter l’intégration sociale des jeunes, et leur accès à l’emploi. Il à égrainé le chapelet de quelques programmes/projets mis sur pied par le gouvernement à savoir entre autres, le plan triennale ‘spécial jeune ‘’, le PAJER U, le Programme d’Appui aux acteurs du secteur informel (Piaasi), etc… il a estimé que le chef de l’état à beaucoup misé sur la jeunesse camerounaise mais ces derniers ne ménagent aucun effort pour  en bénéficier, certains ont même choisi la violence à  l’exemple des microbes qui sèment la terreur dans la ville de Douala.

Des programmes qui pour ces jeunes  représentent un grand échec.  Ils  dénoncent  la corruption, du tribalisme, le népotisme et plusieurs autres maux  qui planent autour de la mise en œuvre ou du recrutement dans  ces programmes  et ce, à tous les niveaux de responsabilité. Plusieurs ont déclaré s’être inscrits plusieurs fois à  ces différents programmes sans suite.  Si  certains  n’ont jamais reçue de réponse à leur candidature, d’autres par contre disent avoir  réussi cette étape, et ont même murit le rêve d’être recruté ou employé par voix normale  mais hélas.

Leur espoir repose désormais sur l’honorable FANDJA Gabriel qui à indiqué au cours de cet échange  que son cabinet reste ouvert pour les jeunes de sa circonscription pour un accompagnement ou  pour une orientation.

C’est dans un sentiment de satisfaction  que les intervenants et l’hôte du jour  ont remercié l’organisation Un Monde Avenir et son équipe  pour des efforts consentis  dans la mise en œuvre de cette activité qui vise  non seulement à rapprocher  les jeunes  de leurs élus locaux, mais aussi à répondre au problème de manque de cadre de concertation entre jeunes et élus locaux..

Aïchetou MAKOUET

Visits: 138

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *